Accueil

la Pianiste & le Bruicoleur

P2

P3

P4

P5

P6

P7

P8

P9

Spectacle tous publics et scolaires

Peut on jouer de la musique « néolithique » sur un piano à queue ?
Est il possible de faire de la « vraie » musique avec une paille de fast-food  ou avec violon dont un fond de pizza en contre plaqué tient lieu de caisse de résonance?

D'un côté, un vaisseau amiral, le piano.
De l'autre, une flottille d'instruments jetables, précaires, improbables.


L'une a un cursus tout à fait classique de musicienne de conservatoire et de faculté de musicologie, l'autre est un poly-instrumentiste totalement autodidacte.

Le répertoire est plutôt éclectique et aborde aussi bien des compositeurs contemporains, comme Ligeti,  Messiaen ou Mompou, des pièces de Mozart, Bach ou Couperin ou encore du répertoire puisé dans les musiques traditionnelles (Poitou, Québec …) ainsi que des  créations et improvisations. Sylvie Verdin et Dominique Gauvrit  égratignent légèrement au passage une ou deux icônes et font trembler quelques vases sacrés sur leur piédestal. Le résultat, tantôt déroutant ou rassurant, sauvage ou précieux …

De la musique en couleurs

Le reel québécois, « la contredanse » que vous écoutez en ce moment
est interprété par D.Gauvrit  à l'accordéon « dégaine » et par Sylvie Verdin au piano.